Développeur et défenseur de la vie privée

Une réflexion sur l’ambiguité d’être développeur web et défenseur de la vie privée.

Depuis plusieurs années mais surtout depuis les révélations Snowden je tente de protéger mes données personnelles numériques et ma vie privée en général.

J’ai supprimé mon compte Facebook et mon compte Gmail. J’ai migré la plupart de mes outils numériques vers des solutions open-source et/ou respectueuses de la vie privée.

Cette transition a principalement eu lieu en 2016. J’ai passé plusieurs mois à modifier mon adresse email sur tous les sites que j’utilise. J’ai changé de navigateur et de moteur de recherche. Je suis passé à un outil de gestion de mot de passe. J’utilise une authentification multi-factorielle sur tous les services que j’utilise qui le proposent.

J’ai toujours utilisé un anti-pub mais j’ai récemment ajouté un système anti-espion qui bloque les mouchards que l’on trouve sur la grande majorité des sites internet d’aujourd’hui.

Pourtant en tant que développeur j’accepte d’installer mouchards et autres outils de surveillance qui recueillent les données de navigation et les comportements d’achats des internautes des sites web que je réalise.

J’accepte de développer un système de journalisation des actions utilisateurs dans les outils de gestion que je réalise.

Comment puis-je être à la fois celui qui protège sa vie privée et celui qui permet à des entreprises de vous voler la vôtre ? Une schizophrénie du développeur en quelque sorte.

Suis-je le seul développeur à me poser cette question ? Sans doute pas et je serai curieux de savoir ce qu’en pensent les autres…

Commentaires